Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Simulation de crédit conso, quelles sont les étapes qui suivent ?

simulation-crédit-conso
03Mar

Que ce soit pour l’achat d’une voiture, le financement d’un voyage ou encore des travaux de rénovation, le crédit conso constitue une option intéressante qui permet de financer tous ses projets. Avant de souscrire à ce type de crédit, il est souvent nécessaire de procéder à une simulation de crédit pour avoir un aperçu des différentes modalités de son prêt. Après cela, il est essentiel de suivre des étapes précises jusqu’à l’obtention de son prêt.

Un crédit conso : pour financer tous ses projets

Disponible sous différentes formes, le crédit à la consommation concerne tous les prêts qui ne sont pas destinés à l’achat ou à la construction d’un bien immobilier. Aussi, il permet de financer tous types de projets que ce soit l’achat d’un appareil électroménager ou la rénovation de sa toiture. On distingue généralement deux types de crédit à la consommation notamment le crédit affecté pour ceux qui disposent d’un projet bien défini et le crédit non affecté ou sans justificatif qui permet à l’emprunteur d’utiliser les fonds débloqués selon son choix.

Le crédit non affecté peut prendre deux formes : le crédit revolving et le prêt personnel. Le premier prêt fait référence au crédit renouvelable ou prêt permanent. Ce type de prêt se différencie des crédits classiques du fait de son taux d’intérêt variable dans le temps. En effet, le montant des intérêts est fixé selon le montant du crédit consommé. Le second type de crédit non affecté est plus commun avec un taux d’intérêt et des mensualités fixes. Toutefois, le coût total du crédit peut varier d’une personne à une autre selon la garantie apportée.

On peut également considérer les opérations de regroupement de crédits, les crédits travaux ainsi que les découverts bancaires et le crédit gratuit comme un crédit à la consommation. Plafonné à 75 000 €, ce type de crédit peut être remboursé au minimum en 3 mois, mais la loi n’impose pas de durée de remboursement maximale. Son taux d’intérêt varie selon les établissements de crédit, mais il tourne souvent autour de 4,5% et 9%. Toutefois, seul le TAEG permet de connaître le coût de son prêt.

Les étapes à suivre pour souscrire à un crédit conso

Pour se voir accorder un prêt à la consommation, il est important de suivre scrupuleusement quelques étapes avant le dépôt du dossier de prêt auprès de son banquier.

1- Réaliser une simulation de crédit

simulation-crédit-en-ligne

La simulation credit conso est une étape importante dans la souscription d’un prêt. En effet, cette technique permet d’obtenir des informations cruciales sur les différentes modalités du crédit auquel on souhaite souscrire. Pour cela, il faut avoir à portée de main un certain nombre d’informations notamment sa capacité d’emprunt et de remboursement. Il faut également faire des recherches sur le type de crédit conso qu’on souhaite obtenir.

Tout d’abord, il faut procéder au calcul de sa capacité de remboursement. Pour ce faire, on divise par trois le montant total de ses revenus. Cette somme correspond notamment à son taux d’endettement maximum. Par la suite, il faut additionner toutes ses mensualités de crédits en cours de remboursement et le soustraire de la somme correspondant à la capacité de remboursement pour obtenir la capacité d’emprunt. A partir de ces deux informations, on peut savoir avec précision le montant des mensualités qu’on peut payer chaque mois.

Pour réaliser la simulation crédit conso, il suffit d’indiquer le type de crédit auquel on souhaite souscrire, sa capacité d’endettement calculée plus haut et enfin la durée de remboursement désirée. À la fin des opérations, on obtient le montant de chaque mensualité, le taux d’intérêt du prêt ainsi que les différents frais qui y sont relatifs.

2- Comparer et étudier les offres des différentes banques

Une fois la simulation credit conso réalisée, il est indispensable de réaliser d’autres simulations pour comparer les offres des autres banques. Pour cela, il ne faut négliger aucune option et faire le tour de tous les établissements de crédit. Pour être sûr de trouver la meilleure offre, il faut étudier longuement chaque proposition avant de se positionner. Dans son choix, des critères comme la qualité de service ou encore la proximité avec son conseiller client peuvent être également pris en compte.

3- La préparation du dossier de prêt

dossier-de-pret

Une fois qu’on a choisi l’établissement de crédit où on souhaite souscrire le prêt, on peut commencer à préparer son dossier de crédit. Ce dernier doit être élaboré dans le plus grand soin. Tout d’abord, il faut réunir toutes les pièces justificatives demandées par la banque notamment une photocopie de ses trois derniers bulletins de salaire ou encore une photocopie de son dernier avis d’imposition. Il faut également fournir un justificatif de domicile d’au moins trois mois. Cela peut être une facture d’eau, de gaz ou encore d’électricité.

Pour compléter ces pièces, il faut une photocopie de sa pièce d’identité, un relevé d’identité bancaire ainsi que des documents qui justifient la nature du projet s’il s’agit d’un crédit affecté. Il est vivement conseillé de donner un aperçu de ses charges mensuelles pour que la banque puisse s’assurer de ses capacités de remboursement. L’idéal est de préparer son dossier de prêt des mois à l’avance et de montrer à travers le mouvement de son compte bancaire sa capacité à gérer sa finance.

4- Dépôt de la demande de prêt

Une fois que le dossier de crédit est prêt, on peut programmer un rendez-vous avec son conseiller clientèle pour déposer la demande de prêt. À ce moment, ce dernier va vérifier que toutes les pièces justificatives sont présentes et que l’emprunteur est bien éligible au prêt auquel on souhaite souscrire. Pour le cas d’un prêt non affecté, le banquier peut demander des informations sur le ou les projets qu’on souhaite financer.

Par la suite, il faut attendre patiemment la notification de la banque. Généralement, l’étude d’un dossier de prêt ne prend pas plus d’une semaine, mais cela peut varier grandement en fonction de l’établissement de crédit. Toutefois, les banques en ligne sont souvent plus rapides que les banques physiques. Il faut également noter que le déblocage des fonds peut prendre plus de temps même après l’octroi du prêt.